23 février 2023

C’est quoi une passoire thermique ?

Passoire thermique en cours de rénovation (chantier Dorémi) © Fred Pieau

Depuis quelques années, on entend souvent parler de “passoire énergétique” ou de “passoire thermique”.
Mais de quoi s’agit-il exactement ?

Quel logement est considéré comme passoire thermique ?

Ce sont des logements énergivores aux impacts sociaux-sanitaires, socio-économiques et environnementaux significatifs et néfastes.

Environ 5,2 millions de ménages sont aujourd’hui en situation de précarité énergétique, chiffre qui risque d’augmenter compte tenu de la hausse du coût de l’énergie.

Quel DPE pour être considéré comme une passoire énergétique ?

Les logements sont classés par le DPE (Diagnostic de Performance Énergétique)  de A jusqu'à G : A est la classe la moins énergivore et G la plus énergivore. Ce diagnostic évalue la consommation d'énergie de l’habitation, ainsi que ses émissions de gaz à effet de serre. Il est obligatoire lors d’une vente immobilière mais il doit être également fourni par le propriétaire bailleur à chaque nouveau locataire. Les passoires énergétiques sont des logements classés F & G.


Simulez votre projet de rénovation énergétique et faites les bons choix pour vos travaux !

Je simule mon projet

Simulation gratuite


 

Que dit la loi Climat et Résilience ?

L'une des mesures clefs de la loi dite Climat et Résilience (22 août 2021) est la fin des passoires thermiques en France en 2034.

Depuis le 1er janvier 2023, un logement classé G est interdit à la mise en location si le plafond de consommation totale d'énergie est supérieur à 450 kWh/m2/an. Les propriétaires bailleurs devront alors réaliser des travaux de rénovation énergétique afin de pouvoir continuer à louer leurs biens. 

Dès 2028, il sera interdit de louer les passoires thermiques classées F. À partir de 2034, les logements classés E seront eux-aussi interdits à la location, considérés comme indécents. Le locataire pourra alors exiger de son propriétaire qu’il effectue des travaux.

La loi Climat et Résilience, la fin des passoires thermiques ?

Vivre dans une passoire énergétique.
Des conséquences à ne pas négliger !

Des conséquences sanitaires

En France, éradiquer la passoire thermique est un enjeu sanitaire primordial car ces logements sont néfastes pour la santé de ses habitants, entraînant de la fatigue, des pathologies chroniques, des problèmes respiratoires, voire des maladies cardio-vasculaires.

Une étude* menée par la Fondation Abbé Pierre a étudié l’impact de la précarité énergétique sur la santé (2012-2013). Deux groupes de personnes défavorisées ont été observés, l’un exposé à la précarité énergétique (197 logements, 286 adultes, 146 enfants) et l’autre non exposé (165 logements, 230 adultes, 88 enfants). Cette étude avait permis de valider la causalité entre le mal-logement et certaines maladies et mis en exergue les répercussions négatives sur la santé d’une déficience de chauffage.

Graphique 1, Étude Passoire énergétique sur la santé
Graphique 2, Étude Passoire énergétique sur la santé
Réf. * Ledésert, Bernard. « Quand le logement rend malade. L'impact de la précarité énergétique sur la santé », Informations sociales, vol. 184, no. 4, 2014, pp. 32-37.

Selon un rapport de 2020 du Heal Effects Institute, la pollution de l’air intérieur est la huitième cause de mortalité dans le monde et  a causé la mort de 2,6 millions de personnes. En France, la population passe aujourd’hui en moyenne 80 % de son temps dans des espaces clos ou semi-clos.

Des impacts sociaux

La précarité énergétique engendre un sentiment d’injustice. La vie sociale est alors plus difficile. Certaines activités deviennent très problématiques comme faire ses devoirs, ou toutes autres activités statiques. Lorsqu’il fait froid, assurer un niveau d’hygiène convenable peut être également difficile.

Des conséquences économiques

La difficulté pour payer ses factures d’énergie engendre un endettement qui n’est pas sans conséquence ! C’est une spirale sans fin qui entraîne un certain nombre de prises de décisions aux impacts significatifs : étalement des dettes, appel à l’emprunt, recours aux aides … des mécanismes de restriction, voire de privation (alimentaire, sanitaire, vestimentaire) se mettent alors en place, avec son lot d’émotions négatives (peur, colère, frustration, honte voire culpabilité).


Retrouvez les témoignages d’Adrien et Cécile qui vivent dans une passoire thermique dans une vidéo de Brut.

Une première en France :
une étude du coût socio-économique de la qualité de l’air intérieur

Cette étude exploratrice en France a été réalisée en 2014 par l’ANSES et le CSTB, dans le cadre du programme de travail de l’OQAI (Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur), et Pierre KOPP, Professeur d’économie de l’université Sorbonne Panthéon I. Il en résulte que le coût humain et financier est estimé à 19 milliards d’euros par an. 

Les résultats en trois chiffres-clés

  • Plus de 28 000 nouveaux cas de pathologies chaque année
  • Environ 20 000 décès annuels
  • 19 milliards d’euros de coûts annuels

Réf. Notre environnement, Pollution de l’air intérieur et Observatoire de la Qualité de l’Air Intérieur

Ma maison est une passoire thermique. Quels travaux dois-je prévoir ?

Les postes de travaux essentiels

Chez Dorémi on rénove les passoires thermiques
Fred Pieau pour Dorémi

Pour que ma passoire thermique devienne une maison performante, 6 postes de travaux de rénovation énergétique performante sont à prévoir. Cela peut paraître beaucoup mais au final vous y gagnerez en confort. Votre maison sera saine et confortable (été comme hiver), économique, écologique et revalorisée !

Pour atteindre le niveau BBC rénovation (Bâtiment Basse Consommation en rénovation), deux critères principaux doivent être respectés :

  • la consommation d'électricité, avec un certain seuil à ne pas dépasser en fonction des régions
  • et l'étanchéité à l'air réduite au maximum.

Ainsi, pour répondre à ces exigences, il faudra isoler un certain nombre de postes tels que : 

  • le sol
  • les murs
  • la toiture ou les combles

mais aussi installer :

Il est préférable de réaliser les 6 postes en une seule fois pour plus d'efficacité. Cependant, nous nous adaptons à vos besoins et vos contraintes. Nous savons aujourd'hui vous proposer une première étape de travaux en traitant au moins 3 postes de travaux et en anticipant les autres étapes de rénovation avec une trajectoire menant à la performance !

Et si on discutait ensemble de votre passoire thermique ?

Je prends rendez-vous

Comment financer la rénovation de ma maison ?

Rénover sa maison de façon performante a certes un coût non négligeable. Faire appel à des professionnels du bâtiment formés et accompagnés pour réaliser ces travaux de rénovation énergétique performante, coûte cher. Heureusement, l'État a mis en place beaucoup d’aides financières et vous pouvez également faire appel à des prêts spécifiques pour rénover votre passoire thermique.

Si vous vous posez ces questions (entre autres) : 

Quel prêt travaux choisir ?

  • L’éco-prêt à taux zéro (éco-PTZ)
  • Le prêt travaux d’amélioration
  • Le prêt avance rénovation
  • Le prêt bancaire traditionnel
  • Les autres prêts travaux à connaître

 En quoi consiste MaPrimeRenov ?

  • Bénéficiaires
  • Logements concernés
  • Travaux éligibles
  • Les différents forfaits, etc

Comment optimiser le financement de mes travaux ?

  • Les aides de l’État
  • Les CEE et les primes “coup de pouce”
  • Les aides locales

 

Vous trouverez les réponses ici.

Rénovation performante Dorémi d'une passoire thermique en mars 2022 à Valence © Virginie Fraisse

Quelques exemples de rénovation Dorémi

Maison en béton, en pierres ou en bois

Quelle qu’elle soit (béton, pierre, bois), votre maison est “rénovable” de manière performante !
Voici quelques exemples de rénovations performantes Dorémi qui, nous l’espérons, vous donneront envie de passer le cap !

  1. Maison en béton de 197O • 75 m2 • Cher (18)
  2. Maison en pierres de 1850 • 180 m2 • Loiret (45)
  3. Maison en béton de 1926 • 105 m2 • Drôme (26)
  4. Maison en bois de 1980 avec 80 m² habitable à Villard-d'Héry (73)
     

Dites adieu à votre passoire thermique !
 

Parlons-en ensemble

Extrêmement énergivore, la passoire thermique est néfaste pour l’habitant mais aussi pour l'environnement. Diminuer le nombre de passoires énergétiques en France est devenu le leitmotiv de l’État français ces derniers mois, accentué par la crise économique, la pénurie d’énergie, le mal-logement…
Chaque année, une journée est organisée contre la précarité énergétique qui concerne les ménages vivant dans des passoires thermiques, soit 20% de la population française touchée chaque année par ce fléau.
Éradiquons-le, rénovons performant !


Articles Similaires