8 février 2021

Ventilation double flux : respirez un air pur…

Bienvenue sur le blog de la rénovation performante ! Si vous vous posez des questions, vous y trouverez peut-être votre bonheur, au détour d'un article, d'un schéma, d'une photo. Bonne visite !

None

Veuillez accepter les cookies de YouTube pour lire cette vidéo. En acceptant, vous accéderez au contenu de YouTube, un service fourni par un tiers externe.

Voir la politique de confidentialité de Youtube

Si vous acceptez ces cookies, votre choix sera enregistré et la vidéo se chargera.

Accepter le contenu de YouTube

Le système de ventilation simple flux est le plus répandu en France tout simplement parce que les ventilistes (chauffagistes ou électriciens) n’ont pas été formés à d’autres systèmes. La simple flux a pour objectif d’aspirer l’air intérieur qui est en l’occurrence chauffé, pour le rejeter à l’extérieur. Est-il pertinent de dépenser du chauffage pour le rejeter à l’extérieur ? Peut-être pour chauffer les petits oiseaux… 🙂

La ventilation double-flux est un échangeur thermique. En hiver, cet échangeur récupère la chaleur de l’air de la maison pour réchauffer l’air entrant. En été, c’est l’inverse : l’air intérieur est rafraîchit.

La ventilation double-flux est la ventilation la plus performante pour plusieurs raisons :

Elle permet de répartir la chaleur dans la maison de manière homogène : vous passez d’une pièce à une autre sans sentir de différence de chaleur. Une VMC double flux peut récupérer environ 3 500 kWh par an, cela représente des économies de chauffage importantes dans une maison qui n’a besoin que de 8 000 à 10 000 kWh par an en chauffage.

La VMC double flux évacue l’humidité de la maison et offre un air sain : l’air intérieur est 8 fois plus pollué qu’à l’extérieur.