31 mai 2022

Des conseils pour lutter contre la chaleur dans votre maison

Canicule : adoptez les bons réflexes pour lutter contre la chaleur cet été !

L’été arrive à grands pas : comment lutter contre la chaleur au sein de son foyer ?
Bien que nous soyons ravis de profiter à nouveau du soleil, de retrouver les longues soirées estivales, nous apprécions beaucoup moins que notre maison se transforme en étuve dès les premières grosses chaleurs !
De plus, un logement chaud en période de canicule peut être très dangereux pour les personnes fragiles, comme les bébés ou les personnes âgées.

Pour le confort de tous et pour la santé de nos proches, il est important d’empêcher la chaleur d’entrer dans votre habitat.

Pour lutter contre la chaleur, ayez les bons réflexes

Il existe des petites astuces faciles à adopter pour garder sa maison au frais l’été, en cas de canicule.

5 astuces pour rafraîchir sa maison sans climatisation

❶ La journée : fermez vos volets et vos stores extérieurs

Dès que la température augmente, il faut tout fermer afin d’éviter que la chaleur entre dans votre maison. Le soleil ne doit pas taper directement dans les vitres. Optez également pour des protections solaires de couleurs claires qui renvoient la lumière.

Déployez vos stores extérieurs en toile si vous en avez. Et n’oubliez pas les fenêtres de toit, les plus exposées au soleil : un store extérieur sera le bienvenu, ou a minima des filtres anti-UV (films).

❷ La nuit : aérez votre maison !

Ouvrez vos fenêtres afin de profiter de la fraîcheur nocturne. Vous renouvellerez ainsi l’air intérieur et vous dormirez mieux. Si vous le pouvez, ouvrez plusieurs fenêtres du logement, si possible des fenêtres placées sur les côtés opposés ou sur 2 étages, afin de créer un courant d’air (sensation de frais). Si votre logement est équipé d’une ventilation double flux, elle peut remplacer cette ouverture de fenêtre nocturne en amenant directement l’air extérieur dans votre chambre.

Des brasseurs d’air peuvent également être intégrés à votre plafond, un peu comme dans les pays tropicaux ! Ils abaissent la température ressentie de plusieurs degrés.

Campagne FAIRE : pour lutter contre la chaleur il y a mieux à faire !

❸ Évitez de cuisiner chaud, éteignez vos appareils électriques 

Les plaques de cuisson et le four sont de grosses sources de chaleur. Il faut limiter au maximum leur utilisation. Ça tombe bien, rien de mieux l’été que des salades composées, bonnes pour la santé ou un barbecue.

Même en veille, vos appareils électriques produisent de la chaleur et consomment de l’énergie. Optez pour des appareils économes en énergie (classes A et A+), notamment les appareils électroménagers tels que les réfrigérateurs et congélateurs que vous ne pouvez pas éteindre.
En éteignant les autres appareils électriques (ordinateur, téléviseur, Hi-Fi…), vous diminuerez la température, vous économiserez 10% d’énergie (selon l’Ademe) et ferez baisser votre facture d’électricité par la même occasion !

Des végétaux pour réguler le taux d’humidité dans votre maison et lutter contre la chaleur
© Ksenia Chernaya, Pexels

❹ Pensez aux plantes ! Végétaliser son intérieur n’est pas que décoratif.

Les végétaux régulent l’humidité, captent la chaleur et ont un effet rafraîchissant. Il faut bien les placer dans la maison selon leur résistance à la chaleur et à la lumière et les arroser en fin de journée.

❺ Mettez des draps humides devant vos fenêtres et/ou mouillez votre sol

Rien de mieux pour rafraîchir que d’humidifier son sol si le matériau le permet. Une évaporation, conjuguée à un courant d’air, rafraîchit l’atmosphère.

En dernier recours, si vous utilisez un ventilateur, mettez un contenant d’eau froide devant.

Pensez à aménager également votre extérieur
 pour lutter contre la chaleur

Des plantes hautes et des arbres apporteront de l’ombre et de l’humidité.

Privilégiez le gazon ou le bois pour votre terrasse, plutôt que du carrelage. Vous éviterez ainsi la réverbération du soleil sur les façades. Végétaliser sa terrasse permet également de conserver un bon taux d'humidité. Grâce à une pergola, vous pourrez profiter de votre extérieur l’été, tout en vous protégeant naturellement du soleil.

Isoler sa maison contre la chaleur : les travaux à envisager

Certes ces astuces ci-dessus vous permettront de gagner quelques degrés, mais seuls des travaux permettront d’isoler efficacement votre maison.

Les principaux travaux d’isolation thermique à prévoir pour lutter contre la chaleur

Afin que votre rénovation thermique soit efficace été comme hiver, il faut traiter plusieurs zones. L’isolation des murs est indispensable mais doit être couplée à un bon choix de fenêtres et d’occultations.

L’isolation par l’extérieur des murs, sols et toitures permettra de conserver de l’inertie, c’est à dire de la masse qui va mettre du temps à se réchauffer l’été (mur en pierre ou en béton, carrelage du sol, … tout ce qui reste frais longtemps l’été). C’est important pour différer les pics de chaleur dans votre logement. Cependant, choisir entre une isolation par l’intérieur et/ou par l’extérieur dépend de la configuration de la maison (pierres apparentes, murs mitoyens…). Dans tous les cas, il sera également important d’assurer la continuité d’isolation entre ces parois : vous évitez les ponts thermiques qui vous donnent froid aux pied l’hiver, et vous limitez la transformation de votre paroi en radiateur l’été.

C’est la toiture qui reçoit le plus de rayons solaires. Pour éviter que la chaleur entre dans les combles aménagés, il faut envisager d’isoler celles-ci pour éviter la déperdition de chaleur l’hiver mais aussi limiter la pénétration de la chaleur l’été.
La mise en place de protections solaires sur les fenêtres de toit est indispensable.

L’isolation des sols et du plancher bas a tendance à être oubliée. C’est une erreur à éviter. Ce poste est tout aussi important que les autres postes de travaux, tels que les murs ou la toiture et n’est pas à négliger.

Le remplacement des fenêtres est aussi l’occasion de se questionner sur les occultations. Ces deux postes sont indissociables de l’isolation des murs : il faut assurer la continuité d’isolation entre mur et fenêtre, et réduire fortement les fuites d’air. La suppression des fuites parasites est particulièrement importante pour lutter contre la chaleur.

Afin que l’air chaud extérieur n’entre pas à l’intérieur de la maison, il faut une excellente étanchéité à l’air sur l’ensemble des parois.

Un groupement d’artisans engagés et formés à la rénovation performante pour une maison confortable été comme hiver

Enfin, une bonne ventilation, avec la VMC double flux, permet d’évacuer l’air chaud l’été et d’améliorer la qualité de l’air (filtres) . En période de  chaleur et en journée, l’air extérieur est refroidi lors de son passage dans l’échangeur ce qui permet de réchauffer moins vite l’intérieur du logement. Lorsque la température extérieure se rafraîchit (notamment les nuits), l’air contourne cet échangeur pour refroidir directement les pièces de vie.
En exploitant les différences de température entre le jour et la nuit, l’extérieur et l’intérieur, votre logement se réchauffe moins vite.

Quel est le meilleur isolant contre la chaleur ?

Lorsqu’on parle d’isolation thermique, on pense souvent à l’isolation au froid, moins à celle de la chaleur.
Pourtant il existe des isolants très efficaces lorsque la température monte. L’isolant doit disposer d’un bon temps de "déphasage" c'est-à-dire empêcher le plus longtemps possible de laisser entrer la chaleur ou le froid.

Alors quel isolant privilégier ?

Pour lutter contre la chaleur, un isolant naturel biosourcé est une bonne idée. Par exemple, la laine de bois est un matériau très intéressant en isolation des murs.
La ouate de cellulose (déchets de papier et de carton), est également dotée d’un temps de déphasage plus important. Elle est particulièrement efficace contre la chaleur. Parfait pour isoler murs, combles et rampants de toiture.

Dans tous les cas, faîtes appel à des artisans qualifiés qui sauront vous conseiller sur le choix de l’isolant selon votre habitat, votre situation géographique…

La rénovation performante : efficace pour lutter contre la chaleur

Pour que votre isolation soit optimale, nous vous conseillons de faire une rénovation complète en une seule étape. C’est la seule rénovation qui permet d’atteindre un niveau BBC (bâtiment basse consommation). Vous aurez ainsi une maison saine, économique et confortable été comme hiver.

Pour cela, une équipe de professionnels du bâtiment formés à la rénovation performante doit coordonner les travaux des différents postes (sols, murs, toitures, menuiseries…).

Vous souhaitez nous décrire votre projet de rénovation ? Contactez-nous. Si votre maison est située sur un territoire Dorémi, vous obtiendrez un rendez-vous téléphonique avec Virginie ou Lydia.

Je décris mon projet de rénovation

Quelle ventilation  privilégier pour lutter contre la chaleur ?

Une ventilation dite “naturelle” ne suffit pas et la plupart des logements français comportent des VMC simple flux, système de ventilation le plus répandu.

Bien choisir sa VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

La ventilation double flux, encore peu utilisée en France, a pourtant de nombreux avantages, notamment pour le confort d’été. Comme dit précédemment, outre son système de filtre d’air, elle exploite les différences de température diurne et nocturne. Parfait pour réguler la température intérieure sans climatisation.

Si la ventilation simple flux peut participer au bon renouvellement d’air du logement, elle n’apporte pas de bonne solution l’été car l’air dit “neuf” est directement l’air extérieur, donc chaud.

La ventilation double flux lutte contre la chaleur dans votre maison

Pourquoi un climatiseur n'est-il pas une bonne solution pour lutter contre la chaleur ?

Attention à la consommation d’énergie l’été ! Les climatiseurs sont peu économiques et font grimper significativement les factures d’énergie.

Ils peuvent provoquer des maladies respiratoires et transmettre les virus, à cause de l’accumulation d’eau et de poussière combinée à la chaleur du système. Ils peuvent également déclencher des chocs thermiques et sont souvent à l’origine des rhinites estivales. De plus, ces équipements nécessitent un entretien régulier à réaliser par un professionnel : changement de filtres, récupération du fluide, … 

De plus, le climatiseur libère de la chaleur dehors, faisant augmenter la température extérieure entraînant un impact significatif sur l’écosystème urbain …

Profitez pleinement de votre maison l'été après une rénovation performante

À court terme, adoptez les bons gestes pour lutter contre la chaleur. Mais à moyen terme, la meilleure solution pour empêcher la chaleur d’envahir votre habitation est une bonne isolation thermique globale : une rénovation énergétique performante !

 

Une dernière petite astuce : une fois votre maison bien isolée, optez pour une façade de couleur claire qui reflète les rayons du soleil.


Articles Similaires