6 septembre 2022

Audit énergétique et STR : 2 outils, 2 approches complémentaires !

audit énergétique et str dorémi

L’audit énergétique est un outil d’aide à la décision de plus en plus utilisé. Il permet d’obtenir des aides complémentaires de l'État. Il contient une évaluation énergétique de l’existant et plusieurs scénarios de travaux (dont un scénario BBC - Bâtiments Basse Consommation) avec une estimation du chiffrage des travaux et des économies d’énergies.

Dans le cadre d’un projet de rénovation énergétique, les Solutions Techniques de Rénovation (STR) sont un outil utilisé par les artisans Dorémi lors de leur visite technique commune, l'État des Lieux Architectural et Technique (ELAT). Elles permettent d’aboutir sans calcul à un niveau de consommation énergétique équivalent BBC (Bâtiment Basse Consommation) soit, à la clé, une division par 4 à 10 des consommations de chauffage.

Qu’est-ce qui différencie et rapproche ces deux outils ? C’est ce que nous allons éclaircir dans cet article.

Les STR : un outil simple et brillant

L’ELAT (Etat des Lieux Architectural et Technique) accompagné de l’outil STR est au cœur de la méthode Dorémi, car c’est au cours de cette visite technique conjointe que le groupement d’artisans découvre la maison et décide en commun des travaux à réaliser et des solutions à mettre en oeuvre afin d’aboutir à une rénovation complète et performante (BBC compatible) conforme aux attentes du client.

Un outil simple

C’est un outil simple, car il se présente sous la forme d’un tableau de 13 bouquets de travaux énergétiquement cohérents pour les 6 postes de travaux (mur, plancher, toiture, menuiserie, ventilation, chauffage).

Tableau des STR Dorémi

Un outil sans calcul

C’est un outil sans calcul, puisqu'il permet aux artisans de se concentrer sur le bâtiment existant et choisir les matériaux et techniques de mise en œuvre les plus adaptés. 

Cet outil n’impose aucune technique constructive, seulement des performances. 

Il serait illusoire de penser que l’on peut dans tous les cas appliquer de manière uniforme et sans réflexion les solutions proposées dans ce tableau. Cet outil repose donc sur un référentiel technique qui intègre la complexité et la diversité des situations rencontrées sur un bâtiment existant.

Un outil brillant

Derrière cette simplicité apparente se cache un référentiel solide issu de milliers de simulations thermiques dynamiques réalisées par le bureau d’études Enertech, de retours d’expériences de plusieurs années sur des chantiers Dorémi et des résultats vérifiés.

Les mesures de consommations de chauffage font l’objet d’un rapport d’étude dénommé Perf in Mind”. Il confirme le modèle proposé par Dorémi. Le résultat de la consommation moyenne de chauffage des rénovations complètes et performantes est bien conforme à notre objectif. Et c’est bien là, l’essentiel !

Mesure des consommations de chauffage PerfInMind

L’outil n’est rien sans accompagnement

Un des derniers points, et non des moindres, est que cet outil, aussi brillant soit-il, reste un guide à la disposition des artisans. Les artisans Dorémi, formés, rassemblés en groupement et accompagnés vont prendre en compte tout une série de points qui n’auraient jamais été abordés s’il n’y avait pas d’échange direct au sein du groupement (interfaces, ponts thermiques, pathologies, perméabilité à l’air…). Sur toute la durée de chaque projet, les artisans sont également accompagnés par un Formateur Accompagnateur Expert. Il anime, soutient les artisans et réalise un suivi qualité afin de s’assurer que le référentiel technique est bien appliqué.

 

🔎 Découvrez le témoignage de Xavier, Formateur Accompagnateur Expert Dorémi

L’ audit énergétique : une aide à la décision

L’audit énergétique est un outil d’aide à la décision réalisé en amont du projet. Le professionnel doit être référencé comme auditeur qualifié pour que les propriétaires puissent percevoir certaines aides de l'État.

Déroulement d’un audit énergétique

Pour la réalisation de l'audit énergétique, l'auditeur a pour mission de dresser un état des lieux des performances énergétiques du logement et d'effectuer des propositions de travaux permettant d'améliorer le confort thermique et de parvenir à une rénovation performante.

Selon la loi Climat et Résilience, la rénovation énergétique d'un logement est dite performante lorsque des travaux permettent de respecter les conditions suivantes : 

  • le classement du logement en classe A ou B
  • par dérogation au-delà de l’étiquette B (cf. texte de loi)

Le rapport d’audit doit également intégrer des scénarios intermédiaires (travaux envisagés par le ménage, gain énergétique de 35 %, 55 %…).

audit énergétique et str visite des artisans

L’audit énergétique doit pouvoir présenter :

  • Une description des travaux (plus ou moins précise, dépend des qualifications, compétences et expérience de l’auditeur).

  • Une estimation financière des travaux (élément fondamental de prise de décision et doit être proche des prix de marché).

  • Une estimation des gains énergétiques calculés grâce à des logiciels utilisant un moteur de calcul issu d’une des deux méthodes officielles et réglementaires :

    • 3CL ⇒ étiquettes énergétique DPE (classe A à G).
    • Th-C-E ex ⇒ études thermiques réglementaires des logements existants.

L’auditeur effectue au moins une visite du logement, en présence du propriétaire et rédige un rapport de synthèse qui est expliqué au client.

Le propriétaire est en mesure de choisir le scénario retenu et fait appel à des professionnels (artisans, maître d'œuvre, architecte…) pour réaliser les travaux.

L’audit énergétique comme nouvel outil d’aide pour les ménages

L’audit énergétique est un outil connu qui, jusqu’à récemment, était très peu utilisé par les particuliers, car le contenu était trop complexe (tableau de chiffres, caractéristiques thermiques…), réservé à des initiés et la quasi-totalité des aides était orientée vers des travaux lot par lot.

L'État, dans son projet de loi de transition énergétique pour la croissance verte, prévoit un niveau de performance énergétique conforme aux normes « bâtiment basse consommation » pour l’ensemble du parc de logements à 2050. Suivant la dernière enquête TREMI, seuls 6 % des rénovations énergétiques aidées par l’état ont permis un saut d’au moins deux classes selon les étiquettes énergie du DPE !

Les aides de l'État orientées par poste ne permettent donc pas de massifier les rénovations énergétiques vers un niveau BBC. Il faut orienter les aides vers des bouquets de travaux plus susceptibles d’augmenter la performance énergétique globale du parc des logements français.

L’État a donc rajouté des dispositifs d’aides visant à améliorer de manière globale la performance énergétique avec le recours d’audits énergétiques pour l’octroi de ces aides.

🔎 Le guide complet des aides à la rénovation énergétique

L’audit devient obligatoire pour certaines aides

Depuis le 1er Juillet 2022, l’audit énergétique est obligatoire pour les aides suivantes :

Aides

Critères d’économie d’énergie à atteindre par l’audit énergétique

Montant des aides

Forfait “Rénovation globale” de MaPrimeRénov’, dédié aux ménages intermédiaires et aisés

Gain énergétique d’au moins 55% pour la consommation de 3 usages (chauffage/refroidissement/ecs) exprimé en kWhEP/m²shab.a

  • Forfait de 7 000 € pour les ménages intermédiaires
  • Forfait de 3 500 € pour les ménages aisés

Forfait “Sérénité” de MaPrimeRénov’, dédié aux ménages modestes et très modestes

Gain énergétique d’au moins 35% pour la consommation de 3 usages (chauffage/refroidissement/ecs) exprimé en kWhEP/m²shab.a

  • 50 % du coût des travaux, dans la limite de 15 000 € pour les ménages précaires
  • 35 % du coût des travaux, dans la limite de 10 500 € pour les ménages modestes

Bonus “Sortie de passoire” de MaPrimeRenov’

Initialement classé F ou G, atteinte de la classe E ou mieux après travaux

  • 1500€ pour les ménages précaires
  • 1500€ pour les ménages modestes
  • 1000€ pour les ménages intermédiaires
  • 500 € pour les ménages aisés

Bonus “BBC” de MaPrimeRenov’

Atteinte de l’étiquette énergétique A ou B après travaux

  • 1500€ pour les ménages précaires
  • 1500€ pour les ménages modestes
  • 1000€ pour les ménages intermédiaires
  • 500 € pour les ménages aisés

CEE BAR-TH-164 “Rénovation globale d’une maison individuelle”, accompagné par le dispositif Coup de pouce "Rénovation performante d'une maison individuelle"

  • Une consommation 3 usages (chauffage/refroidissement/ecs) inférieure à 331 kWhEP/m²shab.a
  • Gain énergétique de 55% pour 3 usages (chauffage/refroidissement/ecs)
  • L’audit et les travaux seront contrôlés par un organisme de contrôle accrédité
  • Obligation de réaliser au moins un geste d’isolation thermique couvrant au moins 75% de la surface à isoler

Cep ≤ 110 kWh/m² :

  • 350 €/MWh économisé pour les ménages modestes et très modestes
  • 300 €/MWh économisé pour les ménages intermédiaire et aisés

Cep > 110 kWh/m² :

  • 250 €/MWh économisé pour les ménages modestes et très modestes
  • 200 €/MWh économisé pour les ménages intermédiaire et aisés

ECOPTZ “Performance Globale”

Une consommation 3 usages (chauffage/refroidissement/ecs) inférieure à 331 kWhEP/m²shab.a 

Gain énergétique d'au moins 35 %

Prêt à taux zéro à hauteur de 50 000€ remboursable sur 20 ans maximum

Audit Énergétique

Concerne uniquement la prise en charge du coût de l’audit énergétique

  • 500€ pour les ménages précaires
  • 400€ pour les ménages modestes
  • 300€ pour les ménages intermédiaires

Aides locales

Se renseigner auprès de votre espace France Renov.

Se renseigner auprès de votre espace France Renov.

 

Pour les conditions précises de mise en œuvre de ces aides, il faut  se reporter aux décrets et textes de lois : espace France Renov.

Deux approches différentes mais complémentaires 

Les deux approches, STR et audit énergétique,  sont donc différentes mais complémentaires.

 

L’approche de la méthode STR Dorémi est une approche globale au plus proche de la réalité. Ce sont les artisans, accompagnés par Dorémi, qui chiffrent l’ensemble des travaux permettant l’atteinte d’un niveau BBC compatible. L’accompagnement est continu tout au long du projet. En effet, Dorémi accompagne les ménages dès les premiers contacts, qualifie le projet et propose aux ménages un groupement d’artisans. Ce dernier est en capacité de réaliser des travaux avec un suivi qualité de la part de Dorémi permettant de s’assurer que les travaux sont conformes au référentiel technique Dorémi.

Comme Dorémi ne réalise pas d’audit énergétique, nous avons besoin des missions d’audits énergétiques lorsque les aides de l'État le nécessitent. L’audit énergétique sera donc une mission complémentaire réalisée par un auditeur qualifié permettant de s’assurer que le client puisse accéder aux aides. Le groupement met à disposition l’ensemble du programme de travaux pour le scénario compatible BBC. C’est donc une opération assez fluide qui permet d’agréger les deux approches tout en conservant une cohérence pour le ménage

Pour une efficacité maximale, il y a lieu de coordonner l’audit énergétique avec la proposition de travaux du groupement d’artisans. 

Malgré tout, le référentiel technique Dorémi peut conduire dans de rares cas, suivant la localisation du projet sur le territoire national, à un niveau énergétique légèrement supérieur à ce que requièrent les critères d’aides d’un audit énergétique pour les étiquettes énergétiques A ou B, car le référentiel permet l’atteinte d’une consommation moyenne pour l’ensemble des projets Dorémi. Dans ce cas, le groupement d’artisans, accompagné par Dorémi, est en capacité d’adapter l'offre afin qu’elle soit compatible avec le scénario BBC de l’audit énergétique ou de l’anticiper lors de l’ELAT.

L’approche de l’audit énergétique est une approche d’accompagnement et d'aide à la décision en amont du projet. Les points que l’on peut souligner sont :

  • La mission d’audit est réalisée par un tiers neutre, garant d’une certaine indépendance vis-à-vis des choix de solutions.
  • L’audit énergétique permet d’accéder à certaines aides de l’état.
  • La mission s'arrête à la livraison du rapport d’audit. Le ménage peut donc se retrouver démuni face au contenu du rapport et aux démarches à réaliser par la suite.
  • Suivant la précision de la description des travaux, il y a un risque que les artisans réalisent des devis qui ne soient pas conformes au contenu de l’audit (notamment pour les travaux induits et des interfaces entre lots) ou proposent d’autres solutions.
  • En général, le ménage fait venir les artisans un par un. La cohérence des devis nécessaire pour une rénovation globale ne sera pas forcément au rendez-vous.
  • Le chiffrage des travaux par les artisans est souvent une source de divergence entre le contenu de l’audit et les devis réels. Les écarts constatés dépendent grandement de l’expertise de l’auditeur, mais aussi des solutions proposées par les artisans. L’auditeur doit bien connaître les prix de marché, le monde du chantier et l’ensemble des travaux à réaliser. Des différences importantes peuvent remettre en cause le projet initial.
  • Il peut y avoir de grandes différences dans le rendu de l’audit. Certains s’arrêtent à une description très sommaires des travaux et coûts et utilisent des logiciels “tout en un”, rapides d’utilisation, mais au contenu très pauvre. Tandis que d’autres y adjoignent un cahier de prescription complet et une description exhaustive des données techniques et financières.

En complément de l’audit énergétique, une mission d’accompagnement après audit (assistance à maîtrise d’ouvrage, maîtrise d'œuvre, recours à un architecte…) peut s’avérer indispensable au ménage pour se lancer dans la réalisation de son projet de rénovation énergétique BBC compatible. Devant l’ampleur des travaux et des démarches, sans cet accompagnement, le risque de ne pas aboutir à un projet global, cohérent et performant est important.

L’audit énergétique est un très bon outil d’aide à la décision et permet l’accès à certaines aides de l'État lorsque l’on vise une rénovation énergétique globale compatible BBC. En cela, il est très complémentaire du travail réalisé par un groupement d’artisans Dorémi, car l’approche des STR Dorémi permet de structurer l’offre artisans tout au long du parcours ménage et l’atteinte du niveau BBC.


Articles Similaires