1 mars 2022

Femmes dans le bâtiment : des alliées en béton !

Femme dans le batiment : artisane qui utilise des protections de chantier

Toutes aussi capables que les hommes, les femmes dans le bâtiment nous prouvent qu'elles peuvent réaliser les mêmes tâches que leurs homologues masculins.

La pensée collective veut que les métiers du bâtiment soient forcément associés à la difficulté physique, aux charges lourdes à porter. Trop lourdes à porter pour les femmes ? Certainement pas ! 

Leur détermination est d’autant plus importante et fait de ces femmes de très bonnes artisanes et entrepreneuses.

Découvrez les témoignages de ces artisanes !

 

Les femmes dans le bâtiment : féminisons les chantiers !

Femme dans le batiment :photo d’une menuisière qui travaille le bois

Les femmes dans le bâtiment aujourd’hui

Selon l’Observatoire des métiers du BTP, en 2020, 12,1% des salariés sont des femmes. Ce chiffre est faible, mais tend à augmenter d’année en année. 

Les postes administratifs dans le secteur du bâtiment sont majoritairement occupés par des femmes (à 77%). Elles sont aussi de plus en plus nombreuses à créer ou reprendre des sociétés du BTP et à s’emparer du statut de cheffe d’entreprise !

Force est de constater qu’il y a tout de même encore du chemin à faire dans la féminisation du secteur du bâtiment.

 

Chez Dorémi, nous encourageons ces femmes entrepreneuses qui se font leur place dans ce milieu très masculin !

Vous êtes un professionnel ou une professionnelle du bâtiment et vous souhaitez découvrir les formations à la rénovation performante sur votre territoire ? Vous trouverez la liste des formations près de chez vous juste ici.

 

La touche féminine dont votre chantier à besoin

Souvent plus minutieuses que les hommes, les femmes dans le bâtiment sont aussi les championnes en matière de sécurité !

Elles sont aussi plus rassurantes pour les propriétaires qui souhaitent faire des travaux chez eux, notamment auprès des femmes seules. Généralement plus à l’aise avec l’administratif et l’aspect commercial du métier, les femmes du bâtiment savent mettre à l’aise les clients qui leur font plus facilement confiance.

Sur les réseaux sociaux, les artisanes sont bien présentes ! Si Youtube est majoritairement utilisé par les hommes, Instagram ou le plus récent réseau Tiktok devient le terrain de jeu des femmes du bâtiment. Leur touche féminine se fait ressentir dans les photos et les vidéos qu’elles partagent. Elles savent attirer les clients potentiels en mettant en avant leur savoir-faire, leurs idées et les résultats sur les chantiers. Quand les artisanes ciblent des propriétaires adeptes de travaux, de décoration et d'aménagement d’intérieur sur des réseaux majoritairement féminins, la magie opère !

Femme dans le batiment : artisane qui utilise des protections de chantier

L’exemple du collectif "Les filles du BTP"

Pour lutter contre les clichés sexistes dans le bâtiment, de nombreuses initiatives sont mises en place par les professionnel.les du BTP. C’est aussi l'émergence d’associations et de collectifs pour mettre en valeur les femmes dans le bâtiment !

Logo des Filles du BTP

Un collectif de femmes créé pendant le confinement

Dorémi est allée à la rencontre de Julie, chargée de la communication du collectif Les Filles du BTP.

Leur signature : “Soutenir et faire valoir les femmes dans les métiers du BTP”.

C’est en 2020, en pleine crise sanitaire que Géraldine et Florence, toutes deux femmes dans le bâtiment, décident de créer le collectif des Filles du BTP pour rassembler les femmes qui travaillent sur les chantiers, afin d’échanger et de se soutenir pendant le confinement. Un an plus tard, à l’occasion du 8 mars 2021, voit le jour.

Au départ, elles étaient une dizaine. Aujourd’hui, elles sont plus de 80 femmes du bâtiment, partout en France à avoir rejoint le collectif.

La page Instagram, qui compte plus de 3 000 abonnés, sert à raconter les histoires de ces artisanes, engagées pour la mixité sur les chantiers. De nombreuses jeunes femmes envisagent de se former aux métiers du bâtiment. Beaucoup cherchent aussi à se reconvertir professionnellement. Les témoignages des membres du collectif les aident à se lancer ! Les filles du BTP répondent aux interrogations, encouragent et s'entraident.

Femmes dans le bâtiment : les Filles du BTP se rejoignent sur des chantiers

Une association en devenir

Aujourd’hui, le collectif souhaite devenir une association pour faire valoir le droit des femmes dans le bâtiment. L’objectif sera pour les Filles du BTP de se réunir régulièrement dans le cadre de chantiers collectifs féminins, d’assemblées générales, de barbecues ou d’autres événements festifs.

Les Filles du BTP souhaitent aussi réaliser des partenariats avec des marques, comme par exemple, des vêtements de chantiers féminins. En effet, les vêtements de chantier ne sont pas toujours adaptés. L’association permettra de développer des idées comme celles-ci pour que le milieu du BTP s'adapte aux artisanes.

Femmes dans le bâtiment : les Filles du BTP se regroupent

Fin aux clichés sexistes !

Certains hommes continuent encore en 2022 de juger les femmes “illégitimes” sur les chantiers. Les Filles du BTP n’hésitent pas à répondre en leur montrant par leur travail qu’elles sont tout à fait à leur place.

Julie nous explique : “Les femmes n’ont pas besoin de se démarquer, elles doivent être acceptées telles qu’elles sont, et elles y arrivent ! Les témoignages de toutes ces femmes dans le bâtiment en sont la preuve !”.

N’hésitez pas à vous abonner au compte Instagram des Filles du BTP pour suivre toutes leurs actualités et pourquoi pas, partager vous aussi votre histoire !

 

S'abonner aux Filles du BTP

Christine Crosnier, artisane membre de Dorémi témoigne

Christine Crosnier est gérante de la société Les Enfants de Jean Crosnier, entreprise de menuiserie basée à Blois en région Centre-Val de Loire. Après avoir fréquenté les Beaux-Arts, Christine a repris son entreprise familiale en 1985. Aujourd’hui, elle emploie une dizaine de personnes, dont un apprenti, et une secrétaire !

Christine Crosnier s’est formée à la rénovation performante avec Dorémi. Vous souhaitez vous aussi participer à la grande aventure Dorémi ? Contactez-nous !

Portrait de Christine Crosnier, gérante de la société Les Enfants de Jean Crosnier

Les femmes dans le bâtiment ont tout à fait leur place

Pour Christine, il ne s’agit pas de se démarquer dans ce milieu, mais plutôt de se faire accepter par les hommes en tant que femme dans le bâtiment. “On nous regarde différemment sur les chantiers. Quand les hommes voient une femme arriver, ils se disent que c’est le début des problèmes. Il faut rester diplomate et calme. On leur montre qu’ils ont tort par le travail bien fait. C’est notre meilleur argument”.

Dans le travail, elle s’inspire de son père et de son grand-père. “Des hommes travailleurs qui savaient rester calmes en toute situation. J’ai beaucoup appris d’eux et j’applique leur modèle dans mon quotidien au travail.

 

Entraide et courage, les maîtres-mots sur les chantiers

Le maître-mot sur les chantiers, c’est l’entraide. “C’est un métier difficile et très physique. Mais quand on n’y arrive pas, que l’on veut porter quelque chose de trop lourd par exemple, on demande des coups de main ! On s’entraide entre les hommes et les femmes, c’est comme ça qu’on avance !”.

Christine recommande aux femmes qui souhaitent se lancer dans le BTP d’être courageuses et persévérantes. “Il faut être réaliste, être une femme dans le bâtiment, c’est difficile. Il faut vraiment en avoir envie et ne pas se laisser faire. Il faut avoir du courage et s’accrocher pour se faire une place dans ce milieu masculin. Mais avec de la persévérance et de la soif d’apprendre, on arrive à tout !”.


Articles Similaires