14 mars 2022

Rénovation performante, artisanat et économies d’énergie : LE trio gagnant

Rénovation performante, artisanat et économies d’énergie : Menuiseries Perrin

Fort de ses 37 ans d’expérience à la tête de son entreprise de menuiserie basée à Mornant, dans le Rhône, vous allez découvrir que Georges Perrin est un artisan 2.0 aux mille facettes !

Menuisier de son état et jeune grand-père depuis quelques mois, Georges, 62 ans, est aussi doux et exigeant que ses lames de rabot affûtées et tranchantes. Découvrez son portrait et pourquoi s’engager dans la rénovation performante des maisons individuelles aux côtés de Dorémi est pour lui une question de bon sens.

Le parcours d’un idéaliste


“L’énergie la moins chère, c’est celle que l’on ne consomme pas !” nous pose fièrement Georges Perrin au tout début de notre entretien. On ne peut que plébisciter cette belle entrée en matière : le contexte économique, environnemental et géopolitique actuel ne fait malheureusement aucun doute que la rénovation performante doit être placée au cœur du débat et de la transition énergétique à venir.

Portrait de Georges Perrin, menuisier membre de réseau Dorémi pour la rénovation performante

Un amoureux de la nature et du bois

Si Georges se considère comme un idéaliste et que son engagement dans la transition énergétique est pour lui une évidence, c’est qu’avant de devenir menuisier, il a été tour à tour bûcheron, garde forestier puis charpentier. Il tient sans doute son amour du grand air et de la nature de ses parents, tous deux dans le secteur agricole lorsqu’il était plus jeune. À 10 ans, Georges s’imagine ingénieur forestier ou fabricant de meubles. Après ce qu’il nomme lui-même un “Tour de France forestier”, il se forme finalement en 1982 à la fabrication de meubles sculptés, puis à 25 ans, il crée son entreprise de menuiserie. C’est le début d’une aventure entrepreneuriale qui le conduira doucement, mais sûrement vers la rénovation performante !

Photo de l’atelier de Georges Perrin, à Mornans dans le Rhône

De la fabrication de meubles à la rénovation performante

L’histoire aurait pu s’arrêter là. Georges aurait pu continuer à piloter son entreprise, fabriquer de belles cuisines, de beaux aménagements d’intérieur, de belles fenêtres ou de belles portes. Le tout porté par l’amour du bois et du travail bien fait. Mais c’est sans compter sa nature curieuse, engagée et sa sensibilité aux problématiques environnementales.
 

“Avant d’être chef d’entreprise, je suis un père, et un grand-père, et je me suis souvent interrogé sur le rôle que je pouvais tenir pour faire de notre planète un lieu sûr et durable pour les générations à venir”.

 

La réponse qu’il attend prend la forme d’un coup de téléphone, il y a 5 ans. Arthur Brac de la Perrière, collègue professionnel du bâtiment croisé à la Capeb du Rhône et gérant de la société Metiista à Craponne (69), lui propose de rejoindre le réseau Dorémi et de créer ensemble un groupement d’artisans. L'objectif est simple : avec 2 ou 3 autres collègues, se former à la rénovation performante et ainsi pouvoir proposer de rénover en une seule fois les maisons individuelles considérées comme de véritables “passoires thermiques”. Et ça tombe bien, car il y en a 7,5 millions en France et encore très peu d’artisans formés à cette méthode innovante et unique.

 

Découvrez le portrait de Frédéric Blay, spécialiste de l’isolation thermique, membre du réseau Dorémi pour la rénovation performante et chef d’entreprise en région Centre-Val de Loire !

 

La rénovation performante, un levier puissant et concret

 

Notre chef d’entreprise, aussi passionné de randonnée, de montagne et de moto se lance donc dans l’aventure ! Pour lui, la rénovation performante, c’est du concret : réduire par 4 à 8 les factures de chauffage des propriétaires, leur faire gagner en confort été comme hiver, leur proposer une maison saine, économe et revalorisée, c’est tout gagnant ! Et cela, autant sur le plan écologique, économique que sociétal.

 

Ses premiers pas dans le réseau Dorémi

Georges, présent au Grenelle de l’environnement en 2004, est un homme posé et réfléchi. Ce qui ne l'empêche pas de se sentir révolté, chaque matin, par ce qu’il entend à la radio. Alors quand il se perd dans ses pensées, il se dit immédiatement : « Je suis fier de travailler avec Dorémi ! ». Certes, les débuts sont timides, les chantiers sont exigeants techniquement et humainement, mais Georges nous confie qu’il a beaucoup appris, et qu’il continue d’apprendre encore tous les jours : “la démarche est structurée et la coordination des travaux cohérente”.

Photo de l’atelier de Georges Perrin et de l’un de ses collaborateurs

Après une formation en salle de 2 jours avec son groupement afin d’appréhender ensemble les bases de la rénovation performante, c’est sur chantier réel que la formation se poursuit ! Il découvre que les possibilités d’atteindre la performance BBC rénovation sont infinies : chaque maison est différente et unique. Il est en revanche sur d’une chose : la rénovation par étapes, ça ne fonctionne pas. Un bout par-ci, un bout par là ? Une fenêtre par-ci ? Une chaudière par là ? Impossible d’atteindre les résultats de performance énergétique qu’il obtient avec son groupement. 

Georges en est certain, il a réussi à créer une activité cohérente et en adéquation avec ses valeurs.  

 

Découvrez comment ces propriétaires ont réduit leurs factures de chauffage de 2500 € à 560 € par an grâce aux travaux de rénovation performante du groupement d’artisans de Georges Perrin.

 

Lutter contre la surconsommation d’énergie grâce à la rénovation performante

“La surconsommation et le gaspillage d’énergie sont au cœur de nos problématiques environnementales”. L’analyse de Georges est malheureusement la bonne : ces fameuses “passoires énergétiques”, qui datent souvent d’avant 1975 (date des premières réglementations thermiques) sont nombreuses et leur mauvaise isolation est responsable à elles seules de 43 % de la consommation énergétique française. La rénovation performante est donc une solution concrète, efficace et peu coûteuse au regard de l'argent que dépensent des millions de ménages pour tenter de se chauffer en vain.

Photo de l’équipe de Georges Perrin, formée à la rénovation performante

La solution ? “Il faut penser collectif et enfin réaliser que la rénovation performante, en plus d’être un marché d’avenir, est une solution concrète à certaines de problématiques environnementales. Et encore plus dans le contexte actuel”.
 

Le souhait le plus cher de Georges ? Que ses collègues artisans de toute la France le rejoignent dans cette lutte contre le gaspillage énergétique, car il n'est selon lui pas trop tard ! Et c’est tout le bien que l’on souhaite à notre menuisier au savoir-faire artisanal si précieux. Et dont l’engagement pourrait se résumer dans cette seule citation extraite de Vol de Nuit d’Antoine de Saint-Exupéry : qu’il “éprouve, en face de sa vie passée, le tranquille contentement du menuisier qui vient de polir une belle planche : voilà, c’est fait” !


Articles Similaires

img-jai-recrute-deux-cdi-depuis-que-je-travaille-en-groupement-dartisans-avec-doremi

J’ai recruté deux CDI depuis que je travaille en groupement d’artisans avec Dorémi

Franck Bessonnier, 53 ans, dirige la société BFAI plâtrerie isolation qu’il a créé en 2006 près de Blois dans le Loir-et-Cher (41). Aujourd’hui, il est entouré de 7 salariés, dont deux recrutés récemment, et un apprenti. Ils interviennent en grande majorité chez des particuliers pour des travaux de plâtrerie, d’isolation et de menuiserie intérieure. Dans cette interview, Franck revient sur son engagement auprès de Dorémi, et sur ce que le travail en groupement d’artisans a apporté au développement de son activité.